Abdominoplastie Genève

Grossesse et abdominoplastie : un sujet qui tient à cœur aux femmes. Les inquiétudes concernant une future opération de lifting du ventre après l’accouchement sont courantes, et la tension augmente chez celles qui ont déjà subi l’opération et veulent (ou sont) enceintes. Jetons un coup d’œil aux questions les plus fréquemment posées.

 

Grossesse et abdominoplastie : les 3 questions (et préoccupations) les plus courantes

Parmi les questions les plus fréquemment posées figurent les suivantes :

  • « Il y a des années, j’ai subi une abdominoplastie. Je viens de découvrir que je suis enceinte. L’abdominoplastie peut-elle être dangereuse pendant la grossesse ? Les résultats esthétiques après l’accouchement seront-ils désastreux ? »
  • « Suite à une grossesse, je présente un diastasis du muscle droit abdominal et des vergetures. L’abdominoplastie est-elle une solution efficace pour un ventre flasque ? »
  • « J’ai un ventre flasque, je voudrais subir une opération de chirurgie esthétique, mais comme j’ai un petit enfant, j’ai peur de ne pas pouvoir m’occuper de lui après l’opération ». Avez-vous des conseils à me donner ? ».

Comme vous pouvez le constater, il s’agit de trois situations différentes, mais toutes unies par un même fil conducteur : l’inquiétude de ne plus s’aimer et la peur de faire du mal au bébé.

Abdominoplastie et grossesse : les réponses à vos questions

Avoir un ventre plat est un désir commun qui ne peut pas toujours être réalisé par l’exercice physique et une alimentation correcte. En effet, il arrive que le régime et la gymnastique ne soient pas la solution pour se débarrasser du fameux « ventre », et il en va de même après une grossesse : même si vous retrouvez votre poids normal, vous pouvez vous retrouver avec un tissu cutané qui a totalement perdu son élasticité. C’est pourquoi l’abdominoplastie est possible dans les deux cas (avant et après la grossesse).

Répondons à la première question :

« Il y a plusieurs années, j’ai subi une abdominoplastie. Je viens de découvrir que je suis enceinte. L’abdominoplastie peut-elle être dangereuse pendant la grossesse ? Les résultats esthétiques après l’accouchement seront-ils désastreux ? »

Il n’est pas absolument certain que la grossesse soit dévastatrice pour l’esthétique abdominale. Dans ce cas, il y a deux conseils et précautions à prendre pour ne pas avoir de problèmes :

Portez un banc de contention pour permettre aux muscles abdominaux droits de rester synthétisés.
Gardez votre poids sous contrôle (en moyenne, ne prenez pas plus de 10 kilos pendant la grossesse).

La réponse à la deuxième question :

« Suite à ma grossesse, j’ai un diastasis du muscle droit de l’abdomen et des vergetures. L’abdominoplastie est-elle une solution efficace pour un ventre flasque ? »

Absolument. L’abdominoplastie est une intervention chirurgicale qui vise à remodeler la paroi abdominale en retirant l’excès de peau et de tissu graisseux.

… Et au troisième

« J’ai un ventre mou, j’aimerais subir une opération esthétique, mais comme j’ai un petit enfant, j’ai peur de ne pas pouvoir m’occuper de lui après l’opération. Avez-vous des conseils à me donner ? ».

Pour un résultat positif et définitif, il est bon que la patiente potentielle sache qu’après une plastie abdominale, elle ne pourra pas faire d’efforts excessifs, comme soulever des sacs à provisions ou prendre des enfants, pendant au moins deux semaines.

Abdominoplastie et grossesse planifiée : vaut-il mieux attendre ?

La grossesse est sans aucun doute un facteur prédisposant au relâchement de la peau abdominale. Comme nous l’avons mentionné précédemment, la grossesse peut exercer une pression sur la structure de la paroi abdominale, mais cela ne signifie pas que l’esthétique de l’abdomen soit compromise. L’important est de garder un œil sur votre poids.

Si, en revanche, la gêne est telle que l’attente n’est pas supportable, une intervention chirurgicale immédiate peut être recommandée, à condition que la patiente soit consciente que le résultat actuel pourrait être affecté par la prochaine grossesse. Dans ce cas, une opération mineure ultérieure peut être nécessaire pour rétablir la situation antérieure.

Facteurs influençant l’opération et les résultats d’une abdominoplastie :

  1. Ampleur de l’imperfection
  2. Ampleur de l’inconfort
  3. Âge du sujet
  4. Qualité de la peau
  5. Temps d’attente pour la grossesse planifiée

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code