Complications possibles après augmentation mammaire

Source d’inspiration : https://www.aesthetics-ge.ch/fr/traitements/chirurgie-des-seins/augmentation-mammaire-geneve/

Autres conseils pour après l’opération d’augmentation mammaire

Il est très important de rester hydraté en permanence, car cela permet de réduire le gonflement des seins.

Après votre chirurgie d’augmentation mammaire, vos seins peuvent rester gonflés pendant un certain temps, ou vous pouvez avoir des bleus dans la zone. C’est normal, ne vous en faites pas. Si vous ressentez une douleur, prenez des analgésiques selon les instructions de votre médecin. Il se peut que vos seins ne guérissent pas au même rythme et que vous ne ressentiez une douleur que dans un seul sein. La sensibilité, l’engourdissement ou les picotements dans les seins sont normaux, ne vous inquiétez donc pas si cela ne dure que quelques semaines. Vous pouvez également ressentir une sensation de ballottement dans les seins. Il s’agit de l’air emprisonné pendant l’opération, qui se dissout en 10 jours environ.

Les points de suture internes se dissolvent en peu de temps, mais si un point de suture se détache, ne le retirez pas vous-même, appelez votre médecin et demandez-lui de l’enlever. Le repos est très important après toute opération d’augmentation mammaire.

Au moins deux semaines.

Vous ne devez pas faire d’effort excessif, car cela peut nuire à votre rétablissement et même déloger les implants avant la guérison. Les vêtements que vous devez porter sont assez légers, avec des boutons ou des fermetures éclair afin qu’ils n’exercent pas de pression sur la plaie et les implants mammaires. Vous devriez être en mesure de reprendre le travail dans une dizaine de jours. Toutefois, si vous effectuez un travail manuel, il est recommandé de prendre 2 semaines d’arrêt de travail.

Vous pourrez conduire lorsque votre médecin jugera que vous pouvez le faire en toute sécurité. Et vous pourrez faire de l’exercice lorsque vous aurez complètement récupéré, ce qui devrait prendre 6 semaines. Vous devez également dormir en position horizontale pendant ces 6 semaines pour permettre aux implants mammaires d’adopter leur position naturelle.

Problèmes éventuels à long terme

Lorsque vous subissez une chirurgie d’augmentation mammaire, des implants mammaires sont utilisés pour l’augmentation des seins. Votre médecin vous donnera le nom du fabricant et un numéro de série. Ces informations peuvent être utiles en cas de problème avec les prothèses mammaires. Bien qu’ils soient garantis par leurs fabricants, il est possible que vous ayez un problème avec eux. Une rupture dans la prothèse mammaire n’est parfois pas immédiatement perceptible, mais avec les symptômes présentés par la patiente. En cas de rupture des implants salins, vous le remarquerez plus rapidement que pour les implants en gel de silicone, car le gel est plus dense et met plus de temps à fuir.

Cependant, vous pouvez remarquer des bosses autour du sein en cas de rupture intracapsulaire. Mais s’il s’agit d’une rupture extracapsulaire, vous remarquerez des bosses dans le bras, l’abdomen, l’aisselle, etc. Pour les ruptures intracapsulaires, il n’y a pas d’urgence à remplacer l’implant, cela peut prendre un peu plus de temps. Mais lorsque la rupture est extracapsulaire, le remplacement de l’implant mammaire est urgent. Cette nouvelle chirurgie est plus douloureuse et plus lente que la précédente.

Il n’est pas courant que ces inconvénients se produisent, mais si c’est le cas, la patiente remarquera une diminution de la taille du sein, une sensation de brûlure, une douleur, etc.

Un autre problème qui peut survenir avec un implant mammaire est la contracture capsulaire ou encapsulation. Une couche protectrice naturelle se forme autour de l’implant mammaire et le maintient en place. Parfois, cette couche peut être plus épaisse que la normale et provoquer des douleurs, des engourdissements, etc. Si l’implant se déforme ou provoque de fortes douleurs, la patiente devra subir une seconde intervention pour remplacer les implants mammaires. Les rides sont des rides visibles sur les côtés du sein ou sur le devant du sein. Pour y remédier, il est possible de pratiquer une nouvelle intervention chirurgicale et de remplacer les implants mammaires. Elle peut également être résolue en plaçant la propre graisse du patient et dissimuler ces rides. Dans tous les cas, c’est le chirurgien qui décide quelle est la meilleure solution.

Le double sillon est formé par le sillon original du sein de la patiente et le sillon de l’implant mammaire.

Elle peut être causée par un mauvais positionnement de l’implant mammaire pendant l’opération d’augmentation mammaire ou par un déplacement de l’implant après l’opération. Si elle est très visible et que l’esthétique est affectée, elle peut être corrigée par une nouvelle intervention chirurgicale visant à placer l’implant mammaire dans la bonne position. Ou bien la glande mammaire peut être mieux ajustée pour que l’implant s’adapte mieux. L’analyse de votre médecin déterminera la procédure à suivre. Avec la technologie d’aujourd’hui, ces problèmes ont un taux d’occurrence très faible. C’est pourquoi un contrôle annuel de l’état des implants est nécessaire. Ainsi, vous pourrez détecter tout problème à un stade précoce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code