Les bénéfices de l’augmentation mammaire

Qui peut bénéficier d’une chirurgie d’augmentation mammaire à Catane ? La chirurgie mammaire est une excellente solution pour de nombreuses femmes qui ont des besoins complètement différents. Pour donner quelques exemples, vous pouvez utiliser l’opération pour

  • remettre les seins dans l’état où ils étaient avant la grossesse et l’allaitement.
  • un sein plus gros que l’autre
  • un sein asymétrique
  • d’augmenter la taille de son décolleté
  • Avoir des seins hauts et fermes

Bien entendu, la taille et les caractéristiques des seins dépendent principalement de la génétique, mais peuvent également dépendre du mode de vie et d’autres facteurs. Les bénéfices obtenus après l’opération agissent sur ces facteurs. La chirurgie esthétique des seins donne du volume et une nouvelle forme aux seins, et peut corriger les asymétries et les disparités de volume entre les seins.

L’objectif principal de l’opération d’augmentation mammaire, est donc de donner une harmonie aux seins afin qu’ils soient agréables et proportionnés au reste du corps. Une opération simple et sûre pour augmenter la poitrine peut avoir de grands bénéfices aussi et surtout sur la façon de se comporter avec les autres. Un petit pas pour se sentir plus confiant, plus séduisant et en harmonie avec son corps.

Prothèses rondes ou anatomique

La forme des prothèses

La première différence évidente entre les deux types d’implants est leur forme. Il suffit de regarder les implants ronds et les implants anatomiques pour remarquer les différents profils.

Une prothèse ronde est comparable à une demi-sphère et le point de projection maximale se trouve en plein milieu de celle-ci.

Un implant anatomique a son point de projection maximale dans la partie inférieure. Il a une forme similaire à celle d’une goutte placée sur une surface verticale, dont la masse est concentrée sur la partie inférieure en raison de la gravité.

Le résultat esthétique des implants

Les implants ronds donnent une augmentation et un volume uniforme sur tous les quadrants du sein avec un effet push up.

Les implants anatomiques, quant à eux, augmentent le volume principalement dans les quadrants inférieurs, donnant aux seins une apparence de larme.

Les implants anatomiques présentent toutefois un risque supplémentaire de complication car, contrairement aux implants ronds, ils doivent être révisés en cas de rotation spontanée ou traumatique.

La rotation d’un implant anatomique par rapport à un implant rond peut modifier l’aspect du sein, ce qui nécessite une nouvelle intervention chirurgicale.

En laissant de côté ce petit aspect (qui présente un risque très faible), le choix des implants doit être fait en fonction du désir et des caractéristiques anatomiques de la patiente.

Augmentation mammaire avec des implants ronds ou anatomiques ?

L’augmentation mammaire n’est pas une opération à taille unique ; elle peut être additive ou réductrice. Dans les deux cas, selon les besoins, des implants ronds ou anatomiques peuvent être insérés.
Qu’est-ce que l’augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire consiste à augmenter le volume du sein en insérant des implants. Il s’agit de l’une des interventions de chirurgie plastique les plus populaires, qui vise à augmenter la taille des deux seins ou à rendre un sein symétrique par rapport à l’autre.

Les implants ne sont pas toujours nécessaires pour obtenir des seins plus volumineux, mais dans certains cas, il est possible d’utiliser la technique du lipofilling, c’est-à-dire d’augmenter le volume des seins en insérant la propre graisse de la patiente prélevée dans une autre zone du corps.

Mastopexie avec implants ronds ou anatomiques

La mastopexie est un type d’intervention chirurgicale qui vise à remonter les seins qui se sont affaissés, c’est pourquoi elle est souvent appelée lifting des seins.

Les causes de l’affaissement des seins peuvent être la perte de poids, le vieillissement des tissus qui entraîne naturellement une perte d’élasticité, la grossesse et l’allaitement.

Le résultat final de l’intervention est le remodelage du sein, qui redevient plus haut, plus harmonieux et plus ferme, mais si la patiente souhaite obtenir plus de volume, des implants mammaires sont également insérés.

Dans ce cas également, il n’y a pas de règle unique pour choisir le type d’implant, mais il faut toujours penser à l’effet esthétique que l’on souhaite obtenir.

Il est bon de savoir qu’actuellement, ce type de chirurgie peut être réalisé sous anesthésie locale avec sédation profonde du patient. Le fait de ne pas recourir à l’anesthésie générale permet d’éviter des procédures plus exigeantes pour le patient, comme une hospitalisation d’un jour après l’opération.

Une poitrine naturelle même avec des implants

On pense généralement qu’une reconstruction mammaire avec des implants en forme de goutte est plus naturelle, mais en réalité le naturel dépend d’une série de facteurs et pas seulement du type d’opération et des implants utilisés.

Il n’est pas toujours judicieux de choisir des implants anatomiques afin d’obtenir des seins qui n’ont pas l’air d’avoir subi d’intervention chirurgicale. Selon le cas, le chirurgien plastique peut également proposer des implants ronds pour satisfaire le désir de naturel de la patiente.

Afin d’atteindre l’objectif d’une belle augmentation mammaire avec des implants ronds ou en forme de goutte, la première chose à évaluer est l’apparence et l’état des tissus mammaires avant l’opération.

L’épaisseur de la peau, la présence ou l’absence de graisse et de vergetures sont déterminantes, car pour avoir une poitrine naturelle, les implants doivent être parfaitement recouverts par les tissus mammaires. Si, par exemple, un patient a peu de graisse sous-cutanée et une peau très fine, le type d’implant et sa taille doivent être soigneusement évalués si l’on veut obtenir un bon résultat esthétique avec une couverture totale des bords.

Dans ce cas, la solution pourrait être l’insertion des implants dans des poches sous-musculaires, qui garantissent un meilleur camouflage même chez les patients minces à la peau pas trop épaisse. Il en ressort que le positionnement des implants (au-dessus ou au-dessous du muscle grand pectoral, sous la glande mammaire) affecte également l’apparence du sein.

Liposuccion Genève

Les techniques de liposuccion d’aujourd’hui peuvent éliminer les zones de graisse qui ne répondent pas aux méthodes de perte de poids habituelles, offrant une récupération plus rapide et plus facile par rapport à la liposuccion traditionnelle.

Pour les hommes qui envisagent une liposuccion, la liposuccion par chatouillement peut être une excellente option. La liposuccion par chatouillement, également connue sous le nom de liposculpture, permet d’éliminer les dépôts graisseux localisés plus rapidement que d’autres formes de liposuccion, avec une gêne minimale pour le patient, un temps d’arrêt réduit et aucun risque de brûlure thermique. Nommée en raison de la sensation de chatouillement que certains patients ressentent pendant l’intervention, la Lipo utilise les petits tubes traditionnels appelés canules pour retirer le tissu adipeux sous la peau. Toutefois, dans le cas de la Lipo, ces canules sont activées par une pression d’air, ce qui les fait vibrer et tourner sous la surface de la peau pour éliminer la graisse.

La Lipo peut être pratiquée sur de nombreuses zones du corps pour éliminer les dépôts de graisse et fonctionne même bien lorsqu’elle est utilisée près de la surface de la peau. Pour subir l’intervention avec nos chirurgiens, vous devez être en bonne santé, ne pas fumer, avoir un poids stable et être capable de peser les avantages et les risques de ce type d’intervention chirurgicale.

Ce que vous pouvez attendre de l’intervention

L’intervention est généralement réalisée sous anesthésie locale avec sédation ou sous anesthésie générale. Elle peut durer entre une et deux heures, en fonction de la zone à traiter et de la quantité de tissu adipeux à éliminer. De petites incisions seront pratiquées dans la zone à traiter et votre chirurgien utilisera ensuite la canule vibrante – un petit tube creux pour l’élimination de la graisse – pour administrer un fluide tumescent, qui engourdit la zone et facilite l’élimination du tissu graisseux. La graisse gênante sera aspirée jusqu’à ce que les résultats souhaités soient atteints, puis le Dr Xavier Tenorio fermera les incisions avec des sutures et appliquera un pansement et un ruban chirurgical.
Suites de la liposuccion

Après l’intervention, vous pouvez ressentir un certain gonflement et une certaine gêne pendant quelques jours. Des vêtements de compression doivent être portés pendant trois semaines après le traitement pour aider à remodeler le corps et assurer une bonne cicatrisation.

Si vous adoptez un mode de vie sain après l’intervention, la graisse ne devrait pas revenir dans les zones traitées. Vous pourrez profiter de vos résultats pendant des années.

Lifting visage Genève

woman in white tank top

Il y a plus d’options que jamais quand il s’agit de prendre des années de votre apparence. Du lifting traditionnel aux produits de comblement dermique non chirurgicaux, les patients de Genève disposent de nombreux moyens pour affiner et sculpter leur visage. Cependant, savoir quelle procédure est la bonne pour vous peut nécessiter un peu de recherche. Le lifting et les produits de comblement peuvent tous deux vous aider à atteindre vos objectifs anti-âge, mais le budget, le temps de récupération et l’étendue de vos besoins esthétiques influenceront probablement votre décision.

Dans cet article de blog, nous vous présentons les avantages de chaque approche pour vous aider à déterminer l’option qui vous convient le mieux.

Quels sont les avantages du lifting du visage ?

Le lifting est l’un des moyens les plus directs et les plus spectaculaires de rajeunir votre visage. À l’aide de quelques petites incisions, votre médecin soulève et ajuste les muscles et les tissus du visage pour les remettre dans une position plus flatteuse et plus jeune. L’intervention vise principalement à retendre la peau, à réduire les rides et à redessiner le contour de la mâchoire. Le lifting facial est généralement le plus efficace pour les personnes présentant un relâchement de la peau, des bajoues tombantes et d’autres signes avancés de vieillissement. Pour en savoir plus sur les signes indiquant que vous êtes prêt pour un lifting, consultez notre précédent article de blog.

Pour voir des exemples des résultats auxquels vous pouvez vous attendre après un lifting, veuillez consulter notre galerie de photos avant et après un lifting.

Quels sont les avantages des produits de comblement dermique ?

Les produits de comblement dermique sont des produits polyvalents qui permettent d’ajouter un volume jeune au visage. En vieillissant, nous perdons du collagène au niveau des joues, des lèvres et du front, mais les produits de comblement permettent de regonfler rapidement ces zones problématiques. L’ingrédient actif de la plupart des produits de comblement est l’acide hyaluronique, une substance naturellement présente dans l’organisme. L’acide hyaluronique hydrate la peau par le bas, rehaussant les tissus amincis et redonnant au visage des courbes douces et arrondies. L’utilisation de produits de comblement pour rajeunir le visage est souvent appelée « lifting liquide » ou « lifting non chirurgical ».

Pour voir des exemples des résultats que vous pouvez attendre des produits de comblement dermique, veuillez consulter notre galerie de photos avant et après.

Comment choisir entre un lifting et des produits de comblement ?

Le lifting et les produits de comblement dermique peuvent tous deux améliorer l’apparence du visage. Toutefois, au moment de choisir entre ces deux options, gardez à l’esprit ces éléments importants.
Niveau de confort avec la chirurgie

Un lifting facial est une opération traditionnelle complète qui nécessite une sédation et une période de récupération. Vous serez placé sous anesthésie locale ou générale pendant toute la durée de l’opération, qui dure généralement de 2 à 3 heures. Votre chirurgien plasticien diplômé pratiquera des incisions cachées autour de vos oreilles et, si nécessaire, sous votre menton.

Les produits de comblement, quant à eux, sont des traitements rapides et faciles qui ne nécessitent aucune préparation ou anesthésie importante. Les traitements durent généralement moins d’une heure et ne nécessitent qu’une courte série d’injections.
Temps de récupération

La plupart des personnes ont besoin de 2 à 3 semaines pour se remettre d’un lifting, bien qu’un gonflement persistant puisse durer quelques mois. Pendant les premiers jours, vous devrez vous ménager et vous abstenir de toute activité autre que de courtes promenades dans la maison. Après quelques semaines, vous vous sentirez probablement suffisamment bien pour reprendre le travail et d’autres activités.

Vous pouvez retourner au travail ou à la maison immédiatement après votre traitement par dermal filler. Il est possible que vous présentiez un gonflement ou des ecchymoses pendant une semaine ou deux, mais cela n’empêche pas la plupart des gens de reprendre immédiatement leurs activités habituelles.
Entretien

Les résultats des produits de comblement dermique durent généralement entre 6 mois et 2 ans. Les produits de comblement nécessitent des traitements de retouche réguliers pour conserver l’aspect souhaité. Si vous voulez des contours plus jeunes sans avoir à vous rendre chez le médecin, le lifting peut être la solution.

Les résultats d’un lifting durent généralement une dizaine d’années ou plus, ce qui vous permet de profiter de votre nouvelle apparence sans avoir à vous soucier des traitements d’entretien ou des rendez-vous répétés. Cependant, certaines personnes choisissent d’étendre les résultats de leur lifting avec des traitements de remplissage ou des procédures de rajeunissement de la peau au fil du temps.
Coût

Avec les produits de comblement dermique, vous payez à la seringue. Le coût exact dépend de la zone à traiter, de la quantité de produit nécessaire et de la fréquence des traitements de retouche.

Le prix d’un lifting est plus élevé, mais il s’agit d’un coût initial unique. Si le coût initial du lifting est plus élevé que celui des produits de comblement, les traitements de retouche réguliers s’additionnent au fil du temps. Il est possible qu’un lifting soit finalement une option plus rentable pour vous, en fonction de vos préoccupations.

Vos prochaines étapes

En fin de compte, le choix du bon chirurgien et de la bonne intervention sont des décisions personnelles très importantes. Le mieux est de commencer par une consultation cosmétique individuelle. Demandez à votre médecin quelle voie de traitement est la plus adaptée à vos besoins particuliers et, si vous optez pour un lifting, veillez à choisir un chirurgien plasticien certifié par le conseil d’administration.

Abdominoplastie Genève

Grossesse et abdominoplastie : un sujet qui tient à cœur aux femmes. Les inquiétudes concernant une future opération de lifting du ventre après l’accouchement sont courantes, et la tension augmente chez celles qui ont déjà subi l’opération et veulent (ou sont) enceintes. Jetons un coup d’œil aux questions les plus fréquemment posées.

 

Grossesse et abdominoplastie : les 3 questions (et préoccupations) les plus courantes

Parmi les questions les plus fréquemment posées figurent les suivantes :

  • « Il y a des années, j’ai subi une abdominoplastie. Je viens de découvrir que je suis enceinte. L’abdominoplastie peut-elle être dangereuse pendant la grossesse ? Les résultats esthétiques après l’accouchement seront-ils désastreux ? »
  • « Suite à une grossesse, je présente un diastasis du muscle droit abdominal et des vergetures. L’abdominoplastie est-elle une solution efficace pour un ventre flasque ? »
  • « J’ai un ventre flasque, je voudrais subir une opération de chirurgie esthétique, mais comme j’ai un petit enfant, j’ai peur de ne pas pouvoir m’occuper de lui après l’opération ». Avez-vous des conseils à me donner ? ».

Comme vous pouvez le constater, il s’agit de trois situations différentes, mais toutes unies par un même fil conducteur : l’inquiétude de ne plus s’aimer et la peur de faire du mal au bébé.

Abdominoplastie et grossesse : les réponses à vos questions

Avoir un ventre plat est un désir commun qui ne peut pas toujours être réalisé par l’exercice physique et une alimentation correcte. En effet, il arrive que le régime et la gymnastique ne soient pas la solution pour se débarrasser du fameux « ventre », et il en va de même après une grossesse : même si vous retrouvez votre poids normal, vous pouvez vous retrouver avec un tissu cutané qui a totalement perdu son élasticité. C’est pourquoi l’abdominoplastie est possible dans les deux cas (avant et après la grossesse).

Répondons à la première question :

« Il y a plusieurs années, j’ai subi une abdominoplastie. Je viens de découvrir que je suis enceinte. L’abdominoplastie peut-elle être dangereuse pendant la grossesse ? Les résultats esthétiques après l’accouchement seront-ils désastreux ? »

Il n’est pas absolument certain que la grossesse soit dévastatrice pour l’esthétique abdominale. Dans ce cas, il y a deux conseils et précautions à prendre pour ne pas avoir de problèmes :

Portez un banc de contention pour permettre aux muscles abdominaux droits de rester synthétisés.
Gardez votre poids sous contrôle (en moyenne, ne prenez pas plus de 10 kilos pendant la grossesse).

La réponse à la deuxième question :

« Suite à ma grossesse, j’ai un diastasis du muscle droit de l’abdomen et des vergetures. L’abdominoplastie est-elle une solution efficace pour un ventre flasque ? »

Absolument. L’abdominoplastie est une intervention chirurgicale qui vise à remodeler la paroi abdominale en retirant l’excès de peau et de tissu graisseux.

… Et au troisième

« J’ai un ventre mou, j’aimerais subir une opération esthétique, mais comme j’ai un petit enfant, j’ai peur de ne pas pouvoir m’occuper de lui après l’opération. Avez-vous des conseils à me donner ? ».

Pour un résultat positif et définitif, il est bon que la patiente potentielle sache qu’après une plastie abdominale, elle ne pourra pas faire d’efforts excessifs, comme soulever des sacs à provisions ou prendre des enfants, pendant au moins deux semaines.

Abdominoplastie et grossesse planifiée : vaut-il mieux attendre ?

La grossesse est sans aucun doute un facteur prédisposant au relâchement de la peau abdominale. Comme nous l’avons mentionné précédemment, la grossesse peut exercer une pression sur la structure de la paroi abdominale, mais cela ne signifie pas que l’esthétique de l’abdomen soit compromise. L’important est de garder un œil sur votre poids.

Si, en revanche, la gêne est telle que l’attente n’est pas supportable, une intervention chirurgicale immédiate peut être recommandée, à condition que la patiente soit consciente que le résultat actuel pourrait être affecté par la prochaine grossesse. Dans ce cas, une opération mineure ultérieure peut être nécessaire pour rétablir la situation antérieure.

Facteurs influençant l’opération et les résultats d’une abdominoplastie :

  1. Ampleur de l’imperfection
  2. Ampleur de l’inconfort
  3. Âge du sujet
  4. Qualité de la peau
  5. Temps d’attente pour la grossesse planifiée

 

Mommy Makeover Genève

Suis-je une bonne candidate pour une transformation de maman ?

L’opportunité d’une transformation de la maman dépend d’un certain nombre de facteurs. Comme votre poids fluctue pendant la grossesse, votre peau peut se relâcher et des poches de graisse tenaces peuvent persister longtemps après l’accouchement, malgré un régime alimentaire et un programme d’exercices réguliers. Une métamorphose de maman est conçue pour vous aider à retrouver votre silhouette et à renforcer votre confiance en vous, afin que vous puissiez vous concentrer sur ce qui est important : votre famille.

Une métamorphose de maman peut vous convenir si :

  1. Vous êtes en bonne santé et avez un poids stable
  2. Vous n’êtes pas satisfaite des changements subis par votre corps après la grossesse.
  3. Vous avez des objectifs et des attentes réalistes.

Une transformation de maman à Genève peut améliorer plusieurs zones du corps en une seule opération. Grâce à diverses techniques chirurgicales, cette combinaison personnalisée d’interventions peut redonner de la jeunesse, réduire l’excès de graisse, augmenter le volume et l’éclat des seins, améliorer la confiance en soi et promouvoir le bien-être physique et émotionnel.

Une transformation de la maman ne convient pas à tout le monde, en particulier aux femmes qui désirent avoir d’autres enfants – les résultats finaux peuvent être compromis si vous avez d’autres enfants. Lors de votre consultation, nous pouvons vous aider à déterminer si c’est le bon choix pour atteindre vos objectifs.

Qu’est-ce qui est inclus dans une transformation de la maman ?

Une transformation de la maman combine une ou plusieurs procédures qui sont adaptées à vos besoins uniques. Les procédures les plus courantes sont les suivantes :

  • La plastie abdominale, qui est conçue pour affiner et sculpter l’abdomen.
  • L’augmentation mammaire ou le lifting des seins, qui permet de restaurer le volume et l’éclat des seins grâce à l’insertion d’implants en solution saline ou en silicone.
  • La liposuccion, qui permet d’éliminer les dépôts de graisse localisés dans plusieurs zones du corps.

Une transformation de la maman peut être réalisée en une seule opération ou sur une période de temps plus longue, en fonction du résultat souhaité et des procédures choisies.
Récupération après une transformation de la maman

Le temps de récupération d’une transformation de la silhouette varie, mais nous nous efforçons de vous remettre sur pied et de vous permettre d’aller chercher vos enfants le plus rapidement possible. Après l’opération, vous devrez vous ménager et vous reposer pendant les premiers jours de convalescence, et porter des vêtements de soutien et de compression spécialisés pour minimiser le gonflement et favoriser une bonne cicatrisation.

Les résultats définitifs deviendront progressivement apparents sur plusieurs semaines à plusieurs mois, à mesure que le gonflement commencera à se résorber. La plupart des mères sont en mesure de reprendre leurs activités normales, y compris le travail, dans les deux semaines suivant l’opération, ce qui signifie que vous ne manquerez pas de jouer avec votre famille pendant très longtemps. Les activités plus intenses et l’exercice peuvent être limités pendant plusieurs semaines.

Implants mammaire Motiva questions et réponses

Ce n’est pas seulement la marque d’implants mammaires qui compte lorsqu’il s’agit de savoir combien de temps dureront les résultats de votre chirurgie d’augmentation mammaire avec implants. C’est aussi la façon dont vous prenez soin de vous, et de vos résultats d’augmentation, qui a un impact sur la durée pendant laquelle vos seins continueront à être esthétiquement attrayants ou fermes. Alors, combien de temps durent les implants mammaires ?

Combien de temps durent les implants mammaires ?

  • Durée et longévité des implants mammaires
  • Quelle est la longévité des implants mammaires selon Mentor ou Motiva ?

La réponse est que la plupart des fabricants d’implants de qualité utilisés pour les augmentations mammaires en Suisse, tels que Motiva et Mentor, ne garantissent leurs prothèses que pendant une période de 10 ans. Cette garantie signifie que si l’implant mammaire lui-même tombe en panne, alors un jeu d’implants pour remplacer ces implants défaillants est couvert, pour autant que certains critères de la patiente soient respectés.

Quelle est la durée de vie des implants mammaires ?

Cela ne signifie pas que tous les frais d’opération sont couverts, mais que vous pouvez obtenir un jeu d’implants de remplacement si vous suivez les protocoles et répondez aux critères de garantie et de remplacement des implants mammaires.

Découvrez la garantie à vie des implants mammaires et ce à quoi vous pouvez vous attendre, notamment

  • comment protéger les résultats de votre chirurgie mammaire au fil du temps
  • quand faut-il s’attendre à un retrait ou à un remplacement futur
  • comment savoir si vos implants doivent être remplacés

Devez-vous remplacer vos implants mammaires tous les 10 ans ?

Les statistiques moyennes indiquent que lorsqu’il s’agit de la durée prévue des implants mammaires et des résultats de la durée de l’augmentation, environ 3 à 4 femmes sur 10 se font opérer AVANT 10 ans. Les données relatives aux patientes peuvent varier d’une région à l’autre, d’un chirurgien à l’autre et d’une marque à l’autre. Il est toutefois important d’effectuer des contrôles annuels pour s’assurer que tout se passe bien. Ne manquez donc pas vos rendez-vous de suivi après avoir subi une chirurgie d’augmentation mammaire. Informez votre chirurgien de toute préoccupation – ne tardez pas à demander un avis médical ou à passer un scanner.

Si vous avez des doutes sur les résultats de votre chirurgie mammaire, veuillez en informer votre chirurgien plastique. En cas de suspicion de rupture, par exemple, ou de contracture capsulaire, une échographie ou une IRM peut être nécessaire pour évaluer la situation. Cela se fera avant la réopération ou le retrait et le remplacement de vos implants. En ce qui concerne les interventions chirurgicales futures, prévoyez une intervention à un moment donné dans les 10 ans, en moyenne.  Cependant, certaines patientes peuvent avoir besoin d’une intervention chirurgicale plus tôt, et parfois certaines patientes choisissent de NE PAS retirer ou remplacer leurs implants du tout. En fait, de nombreuses femmes ont vécu de nombreuses années – voire des décennies – sans se soucier de leurs implants.

Qu’est-ce qu’une garantie sur les implants mammaires ?

Mais chaque patiente est différente et certaines femmes ont besoin ou choisissent de faire retirer OU remplacer leurs implants mammaires avant 10 ans. Certaines patientes ayant subi une augmentation mammaire n’ont pas besoin d’une nouvelle intervention chirurgicale pendant toute leur vie. Cependant, la plupart des fabricants de prothèses mammaires de qualité ne garantissent la durée de leur produit que pendant 10 ans. Ils appellent cela une « garantie à vie » et remplaceront souvent les implants (le produit lui-même, pas l’intervention chirurgicale) s’ils tombent en panne pour des raisons liées au fabricant avant le délai de 10 ans. Les implants mammaires de qualité tels que Motiva ou Mentor ont tendance à être durables et stables.

Rien n’est éternel, et les implants mammaires bénéficient d’une garantie limitée à vie.

Cette recommandation – et cette garantie – repose sur l’idée que les implants mammaires en silicone sont destinés à durer jusqu’à 10 ans. On sait également que certains restent en place bien plus longtemps que cela, sans aucun problème ni inquiétude. Et pour certaines patientes malchanceuses, elles ont une complication et doivent subir une chirurgie de révision pour la corriger. D’autres femmes choisissent parfois de modifier la taille de leurs implants, de les retirer ou de les remplacer en raison de changements dans leur mode de vie ou de leurs préférences avec l’âge. Il est bon de demander à votre chirurgien quelles sont ses expériences en matière de longévité des implants et quelle est la réputation des implants mammaires de qualité tels que Motiva et Mentor. Ces marques sont très populaires en Suisse. De nouvelles technologies sont explorées pour les implants, mais il est généralement préférable de choisir celles dont la réputation de fiabilité, de cohérence et de longévité est reconnue. Voir https://www.aesthetics-ge.ch/fr/traitements/chirurgie-des-seins/augmentation-mammaire-geneve/ et https://www.belle-fontaine.ch/fr/traitement/augmentation-mammaire-avec-implants/ pour en savoir

Femme spécialiste des injections de botox en Suisse

Votre ophtalmologiste connaît les yeux mieux que quiconque. Plus que vos yeux, ils ont une compréhension détaillée des minuscules muscles et nerfs qui entourent vos yeux. Ainsi, lorsqu’il s’agit de faire des injections de Botox® pour se débarrasser des pattes d’oie et des rides entre vos sourcils, à qui pouvez-vous faire confiance plus qu’à votre ophtalmologue ?

Qui de mieux que votre oculiste pour administrer le BOTOX ?

Un  chirurgien plastique ophtalmique expérimenté, a passé sa vie professionnelle à étudier et à traiter les yeux et les tissus environnants. Il propose des injections de Botox dans des cabinets de Lausanne botox, injection botox Genève, Botox montreux. L’ objectif est de vous aider à paraître et à vous sentir au mieux de votre forme grâce à des injections de Botox sûres et efficaces. Passons en revue les faits concernant le Botox et les raisons pour lesquelles vous devriez faire confiance à votre professionnel de la vue pour l’administrer.

D’où viennent les rides ?

Lorsque vous plissez les yeux, que vous froncez les sourcils ou que vous vous concentrez, vos petits muscles faciaux se contractent, entraînant la peau dans des plis. Lorsque vous étiez plus jeune et que votre peau était plus élastique, ces plis disparaissaient aussi vite que votre expression changeait. Cependant, en vieillissant, votre corps produit plus lentement du collagène et de l’élastine. Le collagène et l’élastine sont les protéines structurelles qui permettent à votre peau de rester souple et pulpeuse. Au fur et à mesure que votre peau perd de son élasticité, elle ne rebondit pas aussi rapidement, et les lignes et vos rides d’expression se gravent de plus en plus dans votre peau à force d’être répétées, formant ainsi des rides. Heureusement, vous n’avez plus à vivre avec des rides autour des yeux ou sur le front. On peut  lisser votre peau grâce à des injections prudentes de Botox.

Qu’est-ce que le Botox, et comment fonctionne-t-il ?

Le Botox est un sérum dérivé de la neurotoxine botulique. Il paralyse temporairement le muscle traité. Lorsque le muscle cesse de bouger, la peau qui le recouvre se détend, et vos rides et ridules s’estompent. Lorsque l’autorité de santé publique  a approuvé le Botox en 2002 et qu’il a fait irruption sur la scène cosmétique la même année, il a changé la vie de millions de personnes. Cependant, les ophtalmologistes connaissaient ses utilisations au moins 30 ans plus tôt. Au début des années 1970, les ophtalmologues utilisaient le Botox pour corriger le strabisme, terme clinique désignant le croisement des yeux. L’autorité de santé publique  a approuvé le Botox pour traiter le strabisme en 1989.

Depuis lors, on a utilisé le Botox pour un grand nombre de problèmes médicaux, notamment :

  • Blépharospasme
  • Spasme hémifacial
  • Apraxie de l’ouverture des paupières
  • Tremblements et tics
  • Synkinésie du nerf facial
  • Maux de tête
  • Rétraction des paupières

Lorsque les ophtalmologistes ont utilisé le Botox pour traiter cette affection, ils ont également remarqué que les rides de leurs patients disparaissaient.Lorsque l’autorité de santé publique  a approuvé le Botox pour traiter les rides et ridules sur le front et autour des yeux, les ophtalmologistes avaient déjà accumulé des décennies d’expérience avec le produit, ce qui en faisait des administrateurs idéaux pour ses applications cosmétiques.

Un Dr  a poussé cette expérience un peu plus loin et a suivi une formation complémentaire en chirurgie plastique pour mieux comprendre les utilisations cosmétiques du Botox et apprendre à traiter les signes du vieillissement du visage avec d’autres traitements. En conséquence, un Dr  et son équipe sont des leaders de l’industrie qui administrent avec succès le Botox, tant sur le plan médical que cosmétique.

Avantages du Botox

Le Botox continue de tenir la première place des procédures cosmétiques non invasives – plus de 0.7 million de personnes ont eu des injections de Botox en 2018 – pour une bonne raison. Il offre le meilleur rendement pour votre argent cosmétique. Vous pouvez voir les effets du Botox dans un délai de trois à sept jours. Votre traitement ne prend que quelques minutes, et vous pouvez même faire vos injections sur votre heure de déjeuner. Le Botox n’est pas une intervention chirurgicale et vous n’avez pas besoin de temps de récupération. Votre peau reste lisse et jeune pendant une période pouvant aller jusqu’à quatre mois, après quoi vous devez prendre un rendez-vous de retouche pour maintenir vos résultats. Si le Botox vous intéresse, mais que vous ne faites confiance qu’à un professionnel pour vous offrir des traitements sûrs et efficaces, appelez ou prenez rendez-vous en ligne dès aujourd’hui. Voir ce site https://www.sgl-esthetique.ch/botox-geneve/ et vous en saurez plus sur les injections de toxine Botulique

Psycologie de l’augmentation mammaire

Les femmes qui souhaitent une augmentation mammaire sont souvent déprimées et frustrées par la petite taille de leurs seins. Elles y pensent (5 à 10 fois par jour) et cela interfère vraiment avec leur vie normale. La psychothérapie comportementale est efficace pour faire disparaître les sentiments de dépression liés à une petite taille de poitrine et les pensées négatives à ce sujet. L’esprit peut influencer la façon dont vous ressentez, voyez ou expérimentez les réactions de votre corps.

Il est bien connu que l’effet placebo peut provoquer des changements physiologiques chez certaines personnes dans une certaine mesure. Ces problèmes surviennent en raison de la différence entre l’image qui a émergé dans l’esprit subconscient d’une personne et vous qui créez votre réalité, consciemment ou inconsciemment.

Mammoplastie et augmentation mammaire

Ce discours négatif et ces mauvais sentiments à propos de vos seins et de leur petite taille ne sont pas vraiment vous, mais votre critique intérieure négative qui est une forme mentale. Certaines personnes ont une critique intérieure négative terrible et d’autres n’en ont pas du tout, bien que cela soit rare et résulte généralement du travail effectué pour les nettoyer.

Mammoplastie d’augmentation en Suisse Lausanne Genève

Le problème psychologique des petits ou gros seins implique des raisons émotionnelles : la peur ou le désir d’attention sexuelle. De toute évidence, le problème de la petite taille des seins a une forte charge émotionnelle ! La chirurgie d’augmentation mammaire à l’étranger  résout le problème des seins de petite taille, et le conseil psychologique en ligne peut être d’une grande aide pour éliminer les blocages émotionnels et reprogrammer le subconscient. Il peut être très utile pour toute femme qui ressent le besoin de corriger la taille de ses seins, d’une augmentation ou d’une réduction mammoplastique. Mais les implants mammaires ne suffisent pas à résoudre le problème du manque d’estime de soi. De nombreuses femmes souhaitent une augmentation mammaire en Suisse Lausanne Genève parce qu’elles ont une faible estime d’elles-mêmes ou qu’elles manquent de confiance en elles.

Elles pensent que l’opération fera d’elles une nouvelle personne. Cependant, la chirurgie plastique ne met l’accent que sur l’apparence, mais le profil psychologique des femmes qui reçoivent des implants mammaires se caractérise par une faible estime de soi, un manque de confiance et de fréquents problèmes psychologiques tels que la dépression.

L’augmentation mammaire en Suisse Lausanne Genève et l’estime de soi

Pour les femmes qui présentent ces problèmes, il est recommandé de consulter un psychiatre ou un psychologue avant de subir une chirurgie plastique. La chirurgie plastique en Suisse Lausanne Genève ne peut pas résoudre le problème du manque de confiance ou de la dépression.

Il est important que les femmes reconnaissent que, d’un point de vue psychologique, l’augmentation mammaire est plus efficace si elles comprennent pleinement les raisons qui les poussent à se faire opérer. Plusieurs facteurs conduisent les femmes à envisager une chirurgie plastique des seins à l’étranger. Les motivations pour une augmentation mammaire peuvent être classées comme intrinsèques ou extrinsèques. Un exemple de motivation intrinsèque est d’améliorer l’image corporelle que l’on a de soi-même. Contrairement à la motivation intrinsèque, la motivation extrinsèque vise à faire plaisir au partenaire romantique. Il est important de noter que les femmes qui sont intrinsèquement motivées sont plus susceptibles d’agrandir leurs seins.

Le désir d’avoir des seins de tailles et de formes différentes est probablement la motivation la plus importante de la chirurgie d’augmentation mammaire. Comme indiqué ci-dessus, de nombreuses femmes considèrent l’augmentation mammaire comme une option intéressante pour les aider à retrouver ou à restaurer une silhouette qui a changé après une perte de poids, un accouchement ou un allaitement, et pour augmenter la taille naturelle de leurs seins afin de se sentir plus féminines.

La douleur après une augmentation mammaire

Gonflement et douleur après une mammoplastie

1. Gonflement après une augmentation mammaire (mammoplastie d’augmentation)

Pour éviter un gonflement excessif et un gonflement dépassant largement les limites du sein, un soutien-gorge de compression serré doit être porté dès les premières heures après l’opération. Son élasticité doit être supérieure à la moyenne. Portez-le tout le temps pendant les premiers jours, sauf pour prendre une douche. Après une semaine, lorsque le gonflement a considérablement diminué, vous pouvez vous en débarrasser la nuit, mais continuez à le porter pendant la journée jusqu’à 3-4 semaines.

Pour que le gonflement ne reste pas plus longtemps que nécessaire, il est nécessaire de maintenir une certaine activité physique. De la marche les premiers jours, à la gymnastique légère ou au fitness les semaines 2, 3 et 4. En revanche, la ceinture scapulaire ne doit pas être soumise à une activité physique régulière telle que la course ou les mouvements de traction vers le haut, mais le reste du corps peut être concerné. La restriction des aliments salés ou les diurétiques n’ont pas d’effet significatif sur le gonflement de la poitrine ; les recommandations à ce sujet peuvent donc être négligées.

2. Malaise au repos après une mammoplastie

Dans les premières heures qui suivent l’augmentation mammaire, l’anesthésie locale est efficace, ce qui signifie que la patiente ne ressent aucune douleur. Après 4 à 5 heures, l’anesthésie locale s’estompe et la douleur réelle s’installe. Comme plusieurs heures se sont écoulées depuis le traumatisme (chirurgie), l’intensité est moyenne. Le Ketarol ou le Ketanol sont suffisants pour la gestion de la douleur, mais des analgésiques narcotiques tels que le Promedol toutes les 4 heures sont recommandés pendant les 24 premières heures. La période postopératoire est ainsi totalement confortable et, pourrait-on dire, indolore.

Le deuxième jour, on observe une gêne au repos et une douleur pendant l’activité physique. La douleur en mouvement ne peut être prévenue par des médicaments, il n’y a donc qu’une seule solution : survivre le deuxième et le troisième jour en paix, si possible. Ketanov ou Ketarol peuvent être bons pour la gêne au repos. En prendre deux ou trois fois par jour est parfaitement justifié.

3. Douleurs de mouvement après une mammoplastie

Ce type de douleur est difficile à gérer. La seule consolation est qu’en trois ou quatre jours, la douleur diminue considérablement et que, dès la première semaine, il devient tolérable de lever les mains pour s’habiller. Au bout de 2 à 3 semaines, elle disparaît complètement. Les exceptions sont les mouvements circulaires soudains des bras et les activités sportives.

4. Restriction des mouvements après une augmentation mammaire.

Ici, tout est très simple. S’il y a de la douleur, il n’y a pas de mouvement. S’il n’y a pas de douleur ou si elle est tolérable, alors il y a un mouvement. Il est important que les analgésiques ne soient pas nécessaires pour cela (ils ne sont pas efficaces) et qu’après une courte période de limitation complète des mouvements, vous les restituiez progressivement et repreniez votre mode de vie normal.

5. Faiblesse après une mammoplastie

C’est un état naturel après une augmentation mammaire et d’autres procédures de mammoplastie. Elle dure les premiers jours et s’estompe. Dans de rares cas, elle peut durer plusieurs semaines. Certaines personnes pensent que c’est l’anesthésie qui « se dissipe ». Quelqu’un qu’il est si lent dans son rétablissement.  En fait, c’est une réaction physiologique normale de tout organisme au « stress » chirurgical. C’est-à-dire que le corps mobilise ses capacités de récupération au détriment d’autres systèmes. C’est là qu’on peut l’aider, non pas en tombant dans l’anabiose physique, mais en restaurant le corps et l’esprit par la force. Le travail, les promenades, la vie sociale et le refus d’admettre la maladie. De cette façon, il passera rapidement et sera oublié.

6. Activité physique réduite après une augmentation mammaire/mammoplastie

Le « stress » chirurgical, le syndrome douloureux, la fatigue, l’inconfort sont autant de raisons de réduire l’activité physique.  Les premiers jours sont compréhensibles et justifiés. Ensuite, comme décrit ci-dessus.

7. Augmentation de la température corporelle à 37-38 après une chirurgie mammaire

De plus, c’est un état tout à fait naturel après la chirurgie. Elle est causée par la réaction de l’organisme au stress chirurgical. Le phénomène est temporaire et ne nécessite pas de traitement, à condition que le patient ne se plaigne pas d’un inconfort marqué, d’un manque total d’appétit et d’une dépression. L’effet thérapeutique d’agents tels que l’aspirine, les cétones, le Voltaren et l’indométhacine est dû à leur effet inhibiteur sur les processus inflammatoires non spécifiques. Les doses sont moyennes. La durée est de plusieurs jours ou semaines, jusqu’à ce que la fièvre tombe avec la disparition de toutes les autres plaintes.

8. Nécessité de porter des sous-vêtements spéciaux après une mammoplastie (augmentation mammaire)

Oui, c’est nécessaire. Une semaine en permanence, puis vous pourrez l’enlever la nuit. Une attention particulière doit être accordée à l’attelle spéciale qui est portée en haut lorsque l’implant est placé sous le muscle et en bas lorsque l’implant est placé sous la glande. Le temps de port est de 3 à 4 semaines. Si vous pratiquez activement un sport, vous pouvez continuer à l’utiliser. Après avoir évoqué les conséquences inévitables de la mammoplastie, nous revenons à l’objectif d’avoir des seins beaux et agréables au toucher. L’objectif est atteint en évitant toute action qui pourrait entraîner des complications.  Pour éviter les saignements et les hématomes et, par conséquent, les interventions répétées, il faut éviter les mouvements pendant les premières heures et les limiter pendant les premiers jours.